13 novembre 2016

Publié le par djoupette

Après le Suddharshankriya (respiration) à l'Art de Vivre, je me rends Place de la République. En cette date anniversaire, et après une belle Nuit de la poésie à l'Institut du monde arabe, je tiens à me rendre sur cette place où j'ai passé tant de moments si forts il y a un an. J'ai prévu d'aller ensuite participer au lâcher de lanternes sur le Canal Saint-Martin.

13 novembre 2016

J'arrive Canal Saint-Martin très en avance. Je me balade le long du canal en attendant, puis m'assois sur un vélo car je suis fatiguée. Je souffre d'insomnies depuis 2 mois, et j'ai noté qu'elles sont survenues peu après l'arrêt d'un traitement ; la pharmacienne et mon prof de yoga m'ont dit : "C'est le sevrage". Je me demande ce que ça veut dire, sevrage...

L'heure arrive enfin pour la préparation de la lanterne que j'ai commandée. J'écris quelque chose un peu à la hâte, puis cherche un endroit où m'asseoir en attendant le lâcher de lanternes.

13 novembre 2016

L'heure du lâcher de lanternes arrive mais il faut attendre encore. J'imagine qu'on attend que la nuit tombe... Je me sens très très fatiguée, on m'a conduite vers une chaise où m'asseoir un peu à l'écart car il faut laisser dégagés les abords du canal. Une personne s'inquiète et me demande si ça va, une autre me demande l'autorisation de me prendre en photo avec ma lanterne.

Sentant cette grande fatigue qui me tombe dessus et ayant entendu parler de cette histoire de sevrage, je me dis : tu es partie pour retomber dans le traitement ; comment faire ? Je fais du yoga depuis plusieurs années, j'ai appris le pouvoir du mental. Je décide de m'inventer une petite clé, qui doit me protéger à tout prix de cette rechute dans le traitement, auquel j'observe que j'ai une forme de dépendance depuis 2 ans, et au-delà, depuis 20 ans. Il s'agit d'un neuroleptique.

"Je me suiciderai plutôt que d'entrer à nouveau dans le traitement."

Cette clé doit me protéger ; comme ça, je n'aurai pas le choix.

Publié dans Introspection

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article